PUTTONYOS

Les puttonyos sont caractéristiques de la teneur en sucre du vin hongrois Tokay ou Tokaji. Le Tokay est un vin blanc moelleux, une merveille en dessert

Tokay Hongrie

Le puttonyos est caractéristique d'un vin suave venu de Hongrie

Caractéristique du vin de Hongrie Tokay appelé aussi Tokaji, le puttony est une unité de mesure qui indique sa richesse en sucre et lui confère toute sa douceur. Le cépage de ce vin est le Furmint, un cépage à petit rendement qui fait du Tokay un vin rare et délicat.


Originairement, ce nom est le même que la hotte des vignerons dans lequel étaient recueillis les grains nobles arrivés à maturation et contenait environ 25 kg de raisin.
Les raisins issus de pourriture noble sont séparés et foulés délicatement pour obtenir une pâte nommée « Aszú ». Plus on ajoute de puttonyos, plus le vin est doux. Ce mélange achève la fermentation et reste la vinification se fait alors en fûts pendant 3 à 6 ans, selon le nombre de puttonyos ajoutés.

Les Tokaj Aszùs sont des vins d’une très belle couleur vieil or et sa douceur varie en fonction de sa teneur en sucre et de son vieillissement.
D'un Tokay Aszù contentant 3 puttonyos à un Tokay Aszù contentant 6 puttonyos, considérons que ce dernier est un vin extrêmement rare à trouver.

Partir en Hongrie tourisme

Partir en Hongrie

Préparez votre voyage

Tokaj Hongrie

Le Tokay, le meilleur des vins de Hongrie

Pays de tradition viticole, la Hongrie élabore un vin de très grande qualité mettant en valeur les cépages indigènes. Parmi ces vins, on retrouve principalement des vins blancs, dont le Tokay (ou Tokaji) à base de Furmint et Harslevelü. Ce vin hongrois accompagne admirablement les mets gras et épicés qu'un vin léger ne supporterait pas.

Le terroir viticol de Tokaj, issu du village Tokaj s'étend au milieu du pays en vignes palissées. Lorsque le raisin murit encore sur les pieds et que l'humidité des rivières Tisza et Bodrog le permet, les grappes commencent à se couvrir de cette fameuse pourriture noble causée par le champignon Botrytis cinerea. La fin de l'été permet des chaleurs qui favorisent le dessèchement des grains pour concentrer leur teneur en sucre. Les grains atteints de pourriture noble sont alors cueillis à la main et placés dans ces fameuses hottes. Foulés pour former une pâte appelée aszú calculée en unité, le puttonyos.

Une tradition, appuyée par une politique de réglementation sur la fabrication des vins de Tokaj qui en fait une réputation internationale avec une qualité digne de son histoire. Le tokay rare, d'où l'explication de prix indubitablement élevés et lié à l'excellence de ce vin.

Un autre lien peut vous intéresser :